GameOsphère est un blog 100% participatif dans son traitement de l'actualité jeux-vidéo (consoles et PC). Tout membre inscrit peut participer en évaluant les articles qu'il consulte mais aussi en publiant les siens; les meilleurs rédacteurs sont rémunérés tous les mois.

En savoir plus
 

    Vidéo-Dossier

    X360 PS3

    [Dossier] Final fantasy XIII Ost

    Posté par pirikos le 01/02/10 à 13h30

    Bandeson réalisée par hamauzu(Saga frontier, FFXII) avec l'aide demitsuto suzuki (zone of ender), ryo yamazaki (front mission, dirge ofcerberus), junya nanako (FFX). C'est une ost qui a fait couler beaucoup de pixel sur les forums, youtube et autres sitescommunautaires par l'absence de nobuo uematsu, le compositeur chefdes Final fantasy. Plus loin que cette absence, cette bande son estaussi contestée par son manque de continuité avec les autres bandesson Final fantasy (tout comme le XII) et son incompatibilité avecles autres bandes son de type RPG japonais.

    Lesbases d'une bande son final fantasy: Battle theme et boss theme

       Malgré toutes attentes,c'est belle et bien cette musique qui a été choisi pour correspondre au thême de combat principal du jeu. Après lavisualisation de nombreux trailers et previews du jeu beaucoup dejoueurs esperaient que cette musique ne soit pas le thême principalde combat, le trouvant incompatible avec un thême classique finalfantasy. Ce qui est faux! ce thême reprend les bases d'un thêmetypé Final fantasy et c'est, entre autre, la surochestralisation decelui-ci qui nous empêche de l'entendre. Nous allons faire,ensemble, une comparaison entre le thême de FFV et celui de FFXIIIpour mieux comprendre.

     

    Le thême de FFV est unemusique courte, ne durant que 1 minute; il est en fait plus courtétant donné que le thême se répète à partir de la 34emeseconde. On peut y noter 4 grandes phases:

    - de 0.00 à 0.04 courteintroduction du thême. Présence d'un son de guitare électriquerépété typique des FF. Lancement du thême de combat.

    - de 0.05 à 0.16:refrain du thême principal qui est répété deux fois. C'est ce quidonne la personnalité au thême.

    - de 0.17 à 0.21: montéen puissance du thême, il est lui aussi répété deux fois. çamarque le moment décisif du combat et la fin du thême.

    - 0.21 à 0.34: Momentplus émotif du thême. Utilisation de rythmes plus lents et longs.Le violon synthétisé est plus mis en avant.

    maintenant thême deFFXIII

     

    - 0.00 à 0.11, longueintroduction du thême. Introduction du rythme répété typique desFinal Fantasy mais cette fois-ci aux violons.

    - de 0.12 à 0.33,premier motif du thême qui est répété 2 fois avec une variationdans la fin de la deuxieme répétition. Pour l'anecdote, on peutattendre la guitare electrique dans la seconde répétition du motif

    - de 0.34 à 0.52:deuxieme motif du thême avec une monté en puissance. Le violon sefait plus entendre, avec des sonorités plus gaies ce qui est assezoriginal pour un FF. ça marque aussi le moment décisif du combat,la où se déroule l'action.

    -0.53 à 1.18: Momentplus émotif du thême. Utilisation de rythmes plus lents et longs.Si on écoute bien on peut aussi attendre, un violon en fond quireproduit le même effet que celui de la dernière phase du thême deFFV. A noté qu'à partir de 1.05, il y a un final qui reprendl'introduction de la musique.

        Avec cette comparaison,il est visible que les deux thêmes possèdent unestructure plus que proche. Ce qui différencie ce thême avec lesautres thêmes FF c'est l'utilisation de plusieurs instruments - dontd'autres violons- en même temps avec le violon en instrument solo.Au final, le violon solo, qui est sensé marqué le thême de lamusique, se noit dans l'amoncellement sonore de la totalité. RyoYamazaki - car ce n'est pas hamauzu qui a composé cette piste - nouspropose ici une vision moderne d'un thême de combat à la FF et jene peux qu'applaudir la démarche! Nous sommes déjà au 13ème opuset un peu de nouveauté ne fait pas de mal.

     

     

    HamauzuVS Uematsu :

        Uematsu et Hamauzu ontun style trés différent voir opposé sur certains aspects. L'unedes grandes différences est l'approche musicale. Nobuo a un stylemusical plutôt simple et clair à comprendre. Ce qu'il compose estefficace et on ressent tout de suite ce qu'il a voulu nous faireressentir. Il utilise souvent un fond musical donnant lasignification à la musique et de multiples sonorités à coté pourdonner la nuance du sentiment. Il est né en 1957 et a une approcheplus classique de hamauzu. Il se rapprocherait du mouvementimpressioniste (et non classique comme il est indiqué dans sonwikipedia). Hamauzu est de 1971 et est né en Allemagne dans unefamille de musicien/chanteur. Il a donc un environnement plusfavorable à la musique que n'a pas eu Uematsu et ça se ressent. lessonorités employées par hamauzu sont plus complexes et on sent uneplus grande contemporéanité dans son travail. Il est beaucoup plusdifficile de ressentir les bandes son d'hamauzu, car ce sont aussiles sonorités et leur agencement qui donnent la significationgénérale de la musique.

        On remarque aussi queUematsu a une tendance à personnaliser ses pistes. Chaque piste àvraiment une particularité qui fait son charme; Un air qui ressortet qui lui est propre. Uematsu, mise plus sur l'ambiance général dela musique. Certaines de ses pistes n'ont pas de répétition d'unthême musical et sont même assez brouillon mais les sonorités etles rythmes nous indiquent l'endroit où on est et pourquoi on y est.

        La dernière différenceque je vais dégager c'est le choix des instruments utilisés.Hamauzuaime bien alambiquer vrais instruments avec des sonoritéssynthétisés(souvent des sons d'ambiance, choeurs et desvariations). Hamauzu n'a pas de préférence aux niveaux desinstruments et arrive toujours à faire sortir le meilleur de chaquenouvelle instrument qu'il emploi. Uematsu est plus dans le style oldschool, est aime employé des sons synthétisés dans l'intégralitéd'une piste. Il utilise parfois du violon et du piano et s'essaye àde l'orchestral pure mais le synthé est tout même sa marque deproduction.

    Hamauzuimpose son style! ou pas.

         Pour comprendre le styleclassique de hamauzu, je vais vous faire une analyse de cette piste-Lake Bresha-

     

        Ici on peut facilementperçevoir le mélange instruments, sons synthétisés cités plushaut. Il y a aussi plusieurs de ses instruments de prédilection quisont employés car ce que je vous ai dis tout à l'heure n'est pastout à fait vrai. Hamauzu a bien des instruments qu'il affectionneparticulièrement et c'est le cas pour le piano, le violon, la flute.Quand je dis affectionne, ça veut dire qu'il a un style bien a luide les employer et de les jouer. Déjà dans le timbre le piano et leviolon d'hamauzu ont vraiment un timbre particulier qui ne changejamais entre chacune de ses OST. Dans la technique, Hamauzu aimejouer de manière saccader de son piano. Il joue beaucoup sur lesaccord et sur l'intensité des notes. Son violon a tendance àmonter dans les aigus dans une partie de la chanson ( voir 2.13).Pour ce qui est de la flute, les sonorités qu'il en sort sont prochede celles de l'ost de secret of mana avec beaucoup de notes dans uncourt laps de temps (voir 2.53)

        Beaucoup de ses pistesutilisent un carillon, un triangle, ou un xylophone pour accompagnerl'arrière fond. Et Plus difficile à perçevoir, un accompagnementau piano peut se faire entendre vers 0.40 qui est typique desaccompagnements au piano d'hamauzu.

        Une autres chosestypiques aussi ce sont les Arranges. Les ost de hamauzu sont souventcomposées de 2, 3 musiques importantes dans le jeu qui vont êtrereprises en long, en large et en travers par la suite. Cette reprisepourra être particulièrement audible ou juste anecdotique. Danscette OST, le thême de combat et celui de "the Sunlethwaterscape" sont souvent réarrangées.

        L'ost est tout de mêmecomposée de 80 pistes -c'est une habitude chez Hamauzu de nouspondre une quantité délirante de musique pour un jeu- et nouslaisse tout le temps de découvrir ses différentes facettes.

        On peut ainsi y découvrirles pistes plus synthétiques tel que "the vestige" ou desplus complètement décallées dans le trip hamauzu tel que "Daddy'sgot the Blues". Il faut remarquer que les pistes décallées dehamauzu sont aussi trés travaillées et parfois les plusintéressantes musicalement parlant.

     

    Malheuresement ces pistesavec une influence marquée ne sont pas assez présentes et plus de30% des pistes sont de l'orchestralisation bling bling/decoration/potde fleur où il n'y a pas grande chose à apprécier .

     


    Musiquesde film...?

        Mais que sont ces 30% depistes alors? En fait, je pense qu'il faut les remettre en contextepour comprendre. Tout comme beaucoup de musique de film (commeAvatar), les musiques sont juste là pour poser l'ambiance et guiderl'imagination du joueur avec l'environnement ou la situation danslaquelle il se trouve. Et ce n'est pas plus mal dans le cas de FXIIIqui est, et personne ne pourrait me contredire, proche d'un filmintéractif. Cependant, cela n'excuse en rien le manque criant devivacité et de prise de risque de certaines musiques. Certainestombent, se complaignent dans l'orchestralisation facile ce que hamauzu ne nous avait pas habitué auparavant. Un exempled'orchestralisation Hamauzu:

     

     

     

    Conclusiongénérale

        Final Fantasy XIII Ostest une ost de bonne facture, mais ce n'est pas The ost. Faute a unetrop grande orchestralisation Bling Bling. trop de piste ne sont pasappréciable hors contexte. Je pense, cependant, que hamauzu a réussiun coup de maître dans l'équilibre de cette bande son. Il y a, à lafoi,s des thêmes accrocheurs et qui réapparaissent par la suite pourbien montrer que nous jouons à FFXIII. Les pistes purementorchestrales qui apparaissent majoritairement dans les cinématiques - làoù elles doivent être donc-. Les pistes d'ambiances ou synthétiséessont durant les phases de menu ou dans les maps qui contribuent àla compréhension de l'univers où nous sommes.



    : final | fantasy | xiii | ost | x360 | ps3
    Vous devez être connecté en tant que membre pour pouvoir noter et envoyer des alertes sur un article.
    Cliquez ici pour vous inscrire (gratuit et rapide).

    Notez cet article :

    • Currently 4.50/5

    Note: 4.5/5 (2 votes)


    Voter pour un article vous rapporte 10 points; laisser un commentaire vous rajoute 15 points.

    3 COMMENTAIRES


    Posté par Loulou : Wow
    le 01/02/10 à 18:25
    Dossier impressionnant, quelques fautes mais on ne peut pas être parfait partout ;)
    Posté par Smurff :
    le 01/02/10 à 18:40
    Alors là pirikos, tu me fais plaisir :) Je suis un gros fan des OST de jeux vidéo...
    Ton dossier est d'une grande qualité, aussi bien en termes d'analyse que de documentation. Vraiment bravo, j'ai particulièrement apprécié la dissection à la seconde près de la structure des thèmes de FFV et FFXIII !

    Merci pour cet article original et rafraîchissant :)
    Posté par pirikos : connaissance limité
    le 01/02/10 à 18:49
    Je suis pas un grand connaissance de nobuo uematsu ( à l'inverse de beaucoup de fan de ost). Je suis plus un masashi fan, donc si je me trompe au sujet de nobuo, je pense que y'a moyen de rectifier : )
    ps: je pense que l'ost de FFVI reste l'une des meilleurs oeuvres de uematsu

    edité par pirikos le 01/02/10 à 22h11

    Commenter cet article :

    Vous devez être connecté en tant que membre pour commenter les articles. Cliquez ici pour vous inscrire.