GameOsphère est un blog 100% participatif dans son traitement de l'actualité jeux-vidéo (consoles et PC). Tout membre inscrit peut participer en évaluant les articles qu'il consulte mais aussi en publiant les siens; les meilleurs rédacteurs sont rémunérés tous les mois.

En savoir plus
 
    • adamschule85 : Very interesting information! Perfect just w...
    • adamschule85 : This may possibly be quite helpful for some ...
    • adamschule85 : You can definitely see your enthusiasm in th...
    • adamschule85 : I know this is kinda off topic however I’d f...
    • adamschule85 : I appreciate you writing this article plus t...
    • adamschule85 : I am a devotee of your website. Keep up the ...
    • adamschule85 : I commend the instructive article you provid...
    • adamschule85 : Very interesting details you have observed, ...
    • adamschule85 : Easy to need methods that obviously affair, ...

    Test

    X360 PS3 PC

    [Test] Operation Flashpoint Red River

    Posté par Metalish le 22/05/11 à 14h41

    Bohemia Interactive Studio, ça vous dit quelque chose ?

    Surement pas, et ça pourrait se comprendre, après tout, peu de gens s'amusent à retenir tous les noms de studio de développement.

    Mais si je vous dis « Operation Flashpoint », là tout de suite, j'en vois dans le fond qui lèvent la main.


    Eté 2001, soit il y a 10 ans de cela maintenant, le petit studio de Prague accouchait de son premier jeu, à savoir cette simulation militaire très poussée et réaliste. En même temps, les gens de chez Bohemia Interactive Studio (ou BIS, c'est plus court) savent de quoi ils parlent, leur équipe était composée d'anciens soldats, dont l'expérience fut employée à la réalisation du jeu. Voilà pour la petite histoire.

     

    Désormais, la série Operation Flashpoint est développée et éditée par Codemasters depuis l'épisode « Dragon Rising ». Et ça tombe bien d'en parler, car son successeur vient juste de sortir !

    Operation Flashpoint Red River, c'est son nom, vous place aux commandes d'un marine fraîchement arrivé dans les plaines désertiques du Tadjikistan avec son équipe. Le jeu commence sur une séquence classique mais vitale, le didacticiel. Ici vous suivez votre Sergent, une vraie peau de vache au langage fleuri, à travers le camp afin d'aller faire quelques exercices de tir. Une fois arrivé, il vous brief sur les commandes principales. Ceci achevé, le jeu démarre sur les chapeaux de roues, votre unité ainsi que plusieurs autres sont réquisitionnées pour aller voir ce qui se passe dans un village proche, où il y aurait une menace possible.

     

    Vient alors une séquence purement inutile mais diablement immersive : vous montez dans la jeep avec votre unité ainsi que le sergent, et c'est parti pour 5 minutes de blabla à bord du véhicule, le temps de faire la route jusqu'au petit village. Certains trouveront ça ennuyeux, d'autres trouveront ça plutôt sympathique, au choix. Pour ma part j'ai trouvé ce passage assez agréable, dans le sens où le Sergent continue de donner des conseils entre 2 insultes, conseils qui se révèlent utiles la plupart du temps. Le tout avec du MegaDeth ou Pantera en fond sonore, du tout bon.


    Après ce bref interlude, le jeu commence, pour de vrai. Les équipes arrivent aux abords du village, tout le monde descend et les ordres commencent à fuser. Et c'est là qu'on s'appercoit que le menu d'ordre est assez efficace. D'abord, on peut choisir de donner l'ordre à l'équipe entière ou bien à un soldat en particulier, et ce grâce au la croix directionnelle. Ensuite, le nombre d'ordre est assez conséquent, d'une pression sur R1 ou RB, on accède à la liste des ordres, eux aussi sélectionnables avec la croix. Au final, quasiment tous les ordres sont utiles en permanence (sauf 1 ou 2 réservés à des cas spécifiques), mais hélas pas toujours respectés...

     

    Dans le mode solo, on est assisté par 3 bots, et bien qu'ils fassent leur travail le plus gros du temps, on déplore néanmoins quelques gros ratés d'IA de temps en temps. L'exemple le plus flagrant étant un passage où je demande à mon équipe d'aller se réfugier derrière un muret pour s'abriter d'un feu ennemi, je place le marqueur de destination derrière le muret, bref, tout devrait bien se passer. Sauf que non, les 3 gus commencent alors à se diriger vers le muret, mais pour s'y cacher... devant. Résultat des courses, 3 camarades à terre, et votre humble serviteur qui doit aller les sauver, oui car dans Operation Flashpoint, une balle est souvent fatale, réalisme oblige. Mais au moins, ma compétence soigneur a bien augmenté, c'est déjà ça.

     

    En effet, comme dans beaucoup de jeux de nos jours, les personnages disposent de caractéristiques à faire évoluer afin qu'ils soient encore plus puissants. Ainsi on pourra améliorer par l'exercice des facultés telles que la visée, la rapidité de mouvement, le temps de soin, etc... Du classique encore une fois, mais ça fait toujours plaisir car c'est mieux que rien après tout !


    Coté réalisation, le jeu s'en tire avec les honneurs. Les personnages sont finement modélisés, les décors immenses sont plus vrais que nature et les effets de lumières sont tout simplement bluffants. Le simple fait de rentrer dans une maison occasionne un bel effet, l'œil passant d'une plaine ensoleillée à un petite maison à l'intérieur sombre. Vraiment saisissant ! En contrepartie de ce bel habillage, le point noir revient à la technique du jeu. Les animations des personnages sont parfois limites, on perçoit un aliasing très prononcé et quelques chutes de framerate de temps en temps. Mais globalement, rien de très gênant pour le plaisir du joueur, donc ça passe.

    Enfin, abordons le dernier point essentiel du jeu : son multijoueur. Tout d'abord, la campagne solo peut se jouer à 4 en coopération, et sachant que les 10 missions durent environ 1h chacune, ça fait déjà un beau temps de jeu. Les autres modes purement multijoueurs sont les suivants :


    -Coup de Balai vous donne pour mission de nettoyer un endroit en particulier.

    -Tonnerre vous demande d'escorter un convoi et de le faire arriver à destination sans encombres.

    -Sauvetage, comme son nom l'indique, vous enverra à la rescousse de PNJ.

    -Et enfin Dernier Rempart vous demandera de tenir une zone contre des vagues d'ennemis.


    Tous jouables à 4 maximum. On saluera donc l'originalité de ces modes coopératif, mais dommage qu'aucun mode compétitif ne vienne s'ajouter à la liste.

    Bref, pour résumer, Operation Flashpoint se trouve être à des années lumières d'un Call of Duty, ici pas d'explosions au ralenti avec des cascades spectaculaires, juste du réalisme pur, et dur même. En effet, bien que le jeu soit assez difficile, la tension qui s'en dégage permet une immersion totale dans la peau de son marine. Le tout avec un gameplay riche et un mode coop béton, une bonne simulation que nous livre Codemasters en somme.

    Graphismes : 15/20
    De très jolis effets de lumière, des personnages finement modélisés et des décors superbes côtoient des animations limites et un framerate chancelant.
    Gameplay : 16/20
    Avec son système d'ordres efficace et son réalisme prononcé, Red River offre un bon confort de jeu.
    Durée de vie : 16/20
    La campagne profite d'une dizaine de missions relativement longue (comptez 1h à 1h30 pour chaque) ainsi qu'un mode multi original, vous n'avez pas fini de jouer au soldat.
    Ambiance Sonore : 14/20
    Les effets sonores sont réussis et mettent dans l'ambiance. Mention spéciale aux musiques des scènes en jeep, qui sont géniales.
    Originalité : "se distingue des autres jeux"
    Soyons honnêtes, Red River n'est pas un OVNI du jeu vidéo, mais il change clairement des FPS lambda comme on voit beaucoup désormais, son coté stratégique réussi y étant pour beaucoup.
    Note Globale : 15/20

    Ce dernier Operation Flashpoint s'avère être une bonne pioche. Relativement exigeant de par sa difficulté réaliste, le jeu propose néanmoins son lot de bonnes idées et une immersion vraiment sympathique. A essayer !




    -Coté stratégique bien fait.
    -Les modes Multi.
    -Durée de vie conséquente.
    -Réalisme et immersion.


    -Un poil répétitif sur la fin.
    -Pas au top du top techniquement.
    Vous devez être connecté en tant que membre pour pouvoir noter et envoyer des alertes sur un article.
    Cliquez ici pour vous inscrire (gratuit et rapide).

    Notez cet article :

    • Currently 5.00/5

    Note: 5.0/5 (2 votes)


    Voter pour un article vous rapporte 10 points; laisser un commentaire vous rajoute 15 points.

    6 COMMENTAIRES


    Posté par xXBiG sTrIkEXx :
    le 22/05/11 à 16:27
    Bon test. Par contre je ne suis pas du même avis sur les graphismes. C'est pas moche mais pas exceptionnel non plus. 15 me paraît assez généreux (cela reste un avis personnel).
    Posté par Smurff :
    le 22/05/11 à 17:03
    Merci pour ce test Metalish. Tu trouve que le jeu se rapproche d'une série stratégique existante ou OP possède une vraie identité ?
    Posté par Metalish :
    le 22/05/11 à 20:35
    Et bien, à comparaison, le seul autre FPS ayant une dimension tactique auquel j'ai joué était Rainbow Six Vegas 2. Et bien que c'était déjà assez poussé, Red River le bat sur tous les domaines.
    Posté par xXBiG sTrIkEXx :
    le 22/05/11 à 21:18
    Ça pourrait être aussi comparé à la série arma, bien qu'arma soit de la simu pur et dure...
    Posté par Metalish :
    le 22/05/11 à 21:28
    Etant un joueur console, et ayant horreur du jeu sur PC, c'est vrai que je m'y connais pas super bien dans ce domaine :/. Mais c'est vrai que Codemasters avait annoncé que Red River serait un poil plus arcade que ses prédécesseurs (je pense au système de soin en particulier), mais il reste assez corsé déjà là ^^
    Posté par adamschule85 : adamschule85
    le 12/04/19 à 08:30
    This may possibly be quite helpful for some within your work opportunities epic battle simulator pc

    Commenter cet article :

    Vous devez être connecté en tant que membre pour commenter les articles. Cliquez ici pour vous inscrire.